Tous les articles (200)
DSN (76)
Paie (60)
RH (57)
Rupture de contrat (29)

Types d’emplois créés par l’IA

Même si elle n’est pas une invention vraiment nouvelle, l’IA va révolutionner dans les années qui viennent le marché du travail, du droit et des ressources humaines.

Sans personnalité juridique, tout ce que « fera l’IA » aura de nombreuses conséquences sur le travail des humains et leur vie.

Voici quelques types d’emplois dont on peut penser qu’ils seront créés par l’utilisation de l’IA.

  1. Responsable de la politique IA : Professionnels qui développent et mettent à jour les réglementations et politiques liées à l’utilisation et à l’impact de l’IA.
  2. Auditeur IA : Examine les systèmes IA pour vérifier leur conformité avec les réglementations et les normes éthiques.
  3. Vérificateur de biais IA : Spécialisé dans l’identification et l’atténuation des biais dans les algorithmes IA.
  4. Consultant en éthique IA : Aide les organisations à naviguer dans les problèmes éthiques liés à l’IA, comme la confidentialité et l’équité.
  5. Gestionnaire de confidentialité des données IA : Veille à ce que les systèmes IA gèrent les données conformément aux lois et réglementations sur la confidentialité.
  6. Consultant juridique spécialisé en IA : Fournit des conseils juridiques sur les questions liées à l’IA, comme les droits de propriété intellectuelle pour le contenu créé par l’IA.
  7. Spécialiste de la confidentialité des données IA : Assure le respect des réglementations et des meilleures pratiques en matière de confidentialité des données.
  8. Spécialiste des données de formation IA : Se concentre sur la recherche et l’organisation des données pour la formation des modèles IA.
  9. Interprète IA : Aide les humains à comprendre et à interpréter les résultats de l’IA.
  10. Psychologue IA : Travaille sur la compréhension du comportement de l’IA et même de la « santé mentale » (pour les IA sophistiquées).
  11. Spécialiste en cybersécurité IA : Travaille sur les défis de sécurité spécifiques aux systèmes IA.
  12. Spécialiste en récupération de désastres IA : Élabore des plans et des stratégies pour les défaillances des systèmes IA.
  13. Spécialiste en interaction humain-IA : Travaille sur l’amélioration de l’interaction entre les humains et les systèmes IA.
  14. Responsable de la durabilité IA : Assure la durabilité environnementale des systèmes IA.
  15. Spécialiste de l’IA en éducation : Développe des outils et des stratégies IA pour les contextes éducatifs.
  16. Consultant en santé IA : Spécialisé dans l’application de l’IA dans les contextes médicaux et de soins de santé.
  17. Travailleur social IA : Aide la société à s’adapter aux changements apportés par l’IA, comme le déplacement des emplois.
  18. Directeur de la communication IA : Gère la communication sur les activités et les stratégies IA d’une organisation.
  19. Spécialiste en acquisition de talents IA : Spécialisé dans le recrutement pour des rôles liés à l’IA.
  20. Gestionnaire de thérapie IA : Fournit un service pour aider les gens à gérer l’impact psychologique de l’interaction avec l’IA, comme dans les robots thérapeutiques.
  21. Créateur de contenu IA : Développe du contenu pour les plateformes IA comme les chatbots, les assistants virtuels et les médias sociaux pilotés par l’IA.
  22. Spécialiste de l’IA en agriculture : Applique l’IA à l’agriculture, à la gestion des cultures et à la surveillance du bétail.
  23. Spécialiste de l’IA dans le changement climatique : Utilise l’IA pour modéliser, comprendre et combattre le changement climatique.
  24. Ingénieur de prompt : Spécialisé dans la conception et le raffinement des prompts conversationnels pour les modèles de langage IA, améliorant la qualité des interactions.
  25. Ingénieur de sécurité IA : Spécialisé dans la sécurisation des systèmes IA contre les menaces et les vulnérabilités cybernétiques, garantissant que les technologies IA sont utilisées de manière sûre et sécurisée.
  26. Chef de produit de solutions IA : Supervise le développement de solutions IA, comprend les besoins des clients et les tendances du marché pour guider la création de produits IA efficaces.
  27. Auditeur de biais IA : Identifie et corrige les biais dans les systèmes IA pour garantir l’équité et l’exactitude.
  28. Défenseur de la politique IA : Travaille sur la formation des politiques publiques et corporatives liées à l’utilisation de l’IA, en se concentrant sur la confidentialité, la transparence et l’impact social.
  29. Chercheur UX IA : Étudie comment les gens interagissent avec l’IA pour améliorer l’utilisabilité et la satisfaction de l’utilisateur.

Comme vous pouvez le voir, les 7 premiers « métiers » de la liste qui précède sont relatifs à des questions, des problèmes juridiques de conformité (compliance) qui sont extrêmement difficiles à gérer.

En effet, contrairement aux problèmes classiques:

  • ils ne dépendant pas d’une loi organisée géographiquement (une IA, par nature et par utilisation, n’a pas de « lieu géographique »)
  • ils dépendent d’acteurs privés (Par exemple les Gafam) qui n’ont pas non plus de présence identifiée géographique et qui sont aussi puissants que des Etats tout en ayant infiltré la Société dans toutes ses couches
  • ils sont la conséquence d’usages et de pratiques apparus sans législation préalable et donc face auxquelles les législations ne peuvent que REAGIR et pas prévoir

Dès août 2023, Linkedin a publié l’intéressante étude qui suit, à propos du futur du travail avec l’arrivée de l’intelligence artificielle:

https://economicgraph.linkedin.com/content/dam/me/economicgraph/en-us/PDF/future-of-work-report-ai-august-2023.pdf

On peut se plaindre de cette situation mais on peut également la prendre pour un défi qui remet l’éthique, la conformité à leur utilité première: l’optimisation et la fluidité des relations économiques humaines.

C’est dans cette optique que Cobham Solutions appréhende les nombreux défis à venir.