Tous les articles (167)
DSN (68)
Paie (49)
RH (37)
Rupture de contrat (20)

Rôle de l’inspection du travail

A quoi sert l’inspection du travail ?

L’inspection du travail veille à la bonne application du droit du travail.

L’inspection du travail informe et peut conseiller employeurs, salariés et représentants du personnel à propos des règles du droit du travail applicables à leur situation.

L’inspection du travail réalise des contrôles sur les lieux de travail.

Nous décrivons plus bas les missions exactes d’un inspecteur du travail.

ATTENTION ! Les inspecteurs du travail ne sont pas aptes à régler les litiges individuels relatifs au contrat de travail. Seul les conseils de prud’hommes sont compétents pour ce type de problèmes.

L’employeur doit afficher, l’adresse et le numéro de l’inspecteur du travail dont dépend l’entreprise dans les locaux accessibles aux travailleurs.

Inspection du travail et employeurs

Un employeur peut contacter l’inspection du travail s’il a besoin d’une information ou d’un conseil sur un aspect du Droit du Travail ou s’il veut également faciliter le dialogue social dans sa société ou encore informer l’inspection du travail d’une situation spécifique.

Bien évidemment, si la société est contrôlée par l’inspection du travail ou en a reçu un courrier demandant des précisions sur les conditions de travail, l’employeur peut et même doit être en contact avec l’inspection du travail.

Inspection du travail et salariés

Un salarié peut contacter l’inspection du travail quand il a des difficultés dans son travail ou avec son employeur (durée du travail, congés, rémunération, harcèlement (moral ou sexuel) , discrimination).
Si ses conditions de travail sont compliquées et/ou s’il y a un risque pour sa santé ou sa sécurité, il doit contacter l’inspection du travail.

Inspection du travail et représentants du personnel

Un représentant du personnel contacte l’inspection du travail pour avoir une information ou des conseils sur une disposition légale.
Si les conditions d’exercice de son mandat ne sont pas respectées ou s’il souhaite transmettre des informations sur l’application du droit du travail dans la société où il oeuvre, il peut aussi contacter l’inspection du travail.

Quelles sont les missions et possibilités exactes d’un inspecteur du travail ?

Encourager la communication sociale au sein de l’entreprise

Les personnels de l’inspection du travail (DREETS) sont souvent sollicités comme médiateurs dans les conflits collectifs et les problèmes avec les organisations représentatives du personnel. Ils peuvent agir comme intermédiaires lorsque les discussions entre employeurs et salariés sont au point mort.

Garantir la conformité aux lois du travail

L’inspection du travail a principalement pour tâche de vérifier la mise en œuvre des lois du travail, y compris la santé, la sécurité, la durée du travail et le contrat de travail. Elle peut également enquêter sur diverses infractions, y compris les discriminations, le harcèlement et le travail forcé.

Certains secteurs peuvent avoir des agents de contrôle spécifiques, et les pouvoirs de l’inspecteur du travail peuvent nécessiter l’approbation de l’employeur dans certaines situations, comme le licenciement de représentants du personnel ou le travail des jeunes.

Les décisions de l’inspecteur peuvent être contestées par voie administrative ou devant les tribunaux.

Pouvoirs et méthodes d’intervention de l’inspection du travail

Les agents de contrôle peuvent effectuer des visites surprises dans l’entreprise, mener des enquêtes, effectuer des prélèvements et vérifier l’identité des personnes liées à l’entreprise. Ils peuvent également faire appel à des organismes agréés pour inspecter les locaux.

Ils peuvent accéder à tous les documents relatifs au travail et peuvent intervenir dans les logements des employés avec leur autorisation.

Leurs observations peuvent conduire à des rappels de règles, des mises en demeure, des contrôles techniques, des procès-verbaux pour infractions pénales, ou même des arrêts temporaires de travaux dangereux.

Les décisions d’arrêt ne doivent entraîner aucun préjudice financier pour les salariés.

Droits et devoirs des agents de l’inspection du travail

Les agents de contrôle ont droit à l’indépendance, à la libre décision et à la protection dans l’exercice de leurs missions. Les empêcher d’accomplir leurs tâches est punissable par la loi (ils sont également protégés contre les violences et les outrages).

Ils ont la liberté de planifier et de conduire des contrôles et de décider des mesures à prendre.

Un code de déontologie régit leurs droits et devoirs, y compris l’impartialité et le secret professionnel, conformément aux conventions internationales et aux dispositions du code du travail.

Pour une description exhaustive des missions de l’inspection du travail et des articles de loi qui les encadrent, voir https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/inspection-du-travail/article/les-missions-et-les-prerogatives-de-l-inspection-du-travail .

Comment contacter l’inspection du travail ?

Comme nous l’avons précisé plus haut, un employeur ou un salarié ou un représentant du personnel peut contacter l’inspection du travail, et ce par courrier, mail ou téléphone.

Concrètement, il faut contacter la DREETS (Depuis le 1er avril 2021, les DIRECCTE sont regroupées avec les services déconcentrés de la cohésion sociale au sein d’une nouvelle structure : les Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS)).

Vous trouverez sur notre site l’annuaire des DREETS. Sinon, un numéro unique a été mis en place (08 06 000 126) afin de permettre une meilleure orientation des employeurs et des salariés.