Tous les articles (200)
DSN (76)
Paie (60)
RH (57)
Rupture de contrat (29)

Indemnités de rupture du contrat de travail selon les différents cas

Les indemnités de rupture du contrat de travail varient en fonction du type de rupture et des conditions spécifiques à chaque cas. Il est important de bien différencier chaque cas pour calculer les bonnes indemnités de rupture. N’hésitez pas à nous contacter pour vérifier si vos calculs sont bons et de manière générale si le dossier du salarié qui part est correct, afin d’éviter des problèmes ultérieurs !

Voici ce qu’il faut savoir sur les indemnités de rupture du contrat de travail.

Indemnités en cas de démission

En cas de démission, le salarié n’a généralement pas droit à des indemnités de rupture. Toutefois, il peut avoir droit à une indemnité compensatrice de congés payés si des jours de congé n’ont pas été pris.

Indemnités en cas de départ volontaire à la retraite

Le salarié qui part volontairement à la retraite peut avoir droit à une indemnité de départ en retraite, dont le montant est fixé par la convention collective ou le contrat de travail.

Indemnités en cas de mise à la retraite

Si l’employeur met un salarié à la retraite, ce dernier a droit à une indemnité de mise à la retraite. Le montant est généralement plus élevé que pour un départ volontaire à la retraite.

Indemnités en cas de rupture conventionnelle

Dans le cadre d’une rupture conventionnelle, le salarié et l’employeur conviennent d’un montant d’indemnité de rupture. Ce montant ne peut pas être inférieur à l’indemnité légale de licenciement.

Indemnités en cas de rupture conventionnelle collective

Dans ce cas, les indemnités sont généralement négociées collectivement et peuvent varier. Elles doivent être au moins équivalentes à l’indemnité légale de licenciement.

Indemnités transactionnelles

Ces indemnités sont le résultat d’un accord entre le salarié et l’employeur pour mettre fin à un litige sans passer par les tribunaux. Le montant est librement négocié.

Indemnité légales ou conventionnelles de licenciement

En cas de licenciement, le salarié a droit à une indemnité de licenciement dont le montant est fixé soit par la loi, soit par la convention collective. Cette indemnité est calculée en fonction de l’ancienneté du salarié et de son salaire.

Il est important de consulter la convention collective applicable et éventuellement de se faire accompagner par un expert pour bien comprendre les caractéristiques des indemnités de rupture de contrat de travail.


AVERTISSEMENT : Les pratiques réglementaires liées à la rupture, dans ses aspects légaux, conventionnels et liés aux accords d’entreprises sont complexes. Cette complexité réside dans la variété des règles attachées à des situations bien précises dans le respect d’une hiérarchie des normes très codifiées. La réglementation évolue et le corpus de règles à prendre en compte à la date d’un événement est susceptible d’être remis en cause par le législateur, par des interprétations jurisprudentielles, des accords de branches ou des accords d’entreprise.

Les situations décrites précédemment sont génériques. Pour sécuriser un calcul ou une procédure, il convient d’étudier le cas de façon minutieuse pour déterminer les règles applicables.