Tous les articles (368)
DSN (78)
Paie (220)
RH (68)
Rupture de contrat (33)

Grille de salaires dans la restauration rapide

Les salariés des entreprises relevant de la convention collective nationale de la restauration rapide du 18 mars 1988 bénéficient d’une grille de salaires minimaux. Cette grille est régulièrement ajustée pour tenir compte de l’inflation et des hausses du Smic. La dernière revalorisation a été effectuée par l’avenant n°64 du 28 avril 2023.

Voici la grille en vigueur pour 2024.

Pour déterminer le salaire minimum conventionnel applicable (vérifiez-en la conformité) , le salarié doit vérifier qu’il relève bien de la convention collective de la restauration rapide et consulter son classement conventionnel (niveau et échelon) indiqué sur son bulletin de salaire. Si le salaire minimum conventionnel est inférieur au Smic, c’est le Smic qui s’applique. Les salaires indiqués sont des taux horaires bruts, sauf pour le niveau V où il s’agit de salaires annuels bruts tous éléments de salaire confondus.

Grille de salaires conventionnels de la restauration rapide

NiveauÉchelonSalaire horaire minimum brut
Niveau IÉchelon A11,52 €
Échelon B11,54 €
Niveau IIÉchelon A11,78 €
Échelon B11,96 €
Niveau IIIÉchelon A12,30 €
Échelon B12,40 €
Échelon C13,39 €
Niveau IVÉchelon A14,36 €
Échelon B14,75 €
Échelon C15,33 €
Échelon D16,55 €
Niveau VÉchelon A42 620,86 €
Échelon B43 944,89 €
Échelon C69 124,03 €

Indemnité de blanchissage

La convention collective de la restauration rapide prévoit une indemnité de blanchissage pour les salariés. Cette indemnité est due lorsque l’employeur impose un modèle de vêtement de travail et laisse au salarié la charge de son entretien. Le montant de l’indemnité est égal à 3,82 % du montant du minimum garanti par heure travaillée, dans la limite de 151,67 heures.

Prime annuelle

La convention collective de la restauration rapide prévoit également une prime annuelle, dont le montant dépend de l’ancienneté du salarié. Revalorisée par l’avenant n°65 du 28 avril 2023, cette prime est structurée comme suit :

Ancienneté continue dans l’entrepriseMontant brut
De 1 an à moins de 3 ans215 €
De 3 ans à moins de 5 ans275 €
De 5 ans à moins de 10 ans355 €
De 10 ans à moins de 15 ans465 €
À partir de 15 ans515 €

Les employeurs de la restauration rapide doivent veiller à respecter ces barèmes salariaux et primes pour éviter les contentieux. Pour une conformité optimale, il est conseillé de consulter un spécialiste en droit social, afin de naviguer efficacement dans ce labyrinthe réglementaire et garantir des relations de travail harmonieuses.

Tous les articles (368)
DSN (78)
Paie (220)
RH (68)
Rupture de contrat (33)