Tous les articles (215)
DSN (77)
Paie (70)
RH (62)
Rupture de contrat (32)

ChatGPT ou l’ IA pour la conformité juridique ?

Il est tentant d’utiliser l’Intelligence Artificielle pour vérifier la conformité juridique, mais est-ce une bonne idée ?

S’assurer de la conformité juridique est une des responsabilités majeures des professionnels RH. Cela protège l’entreprise des litiges coûteux et garantit l’intégrité et l’équité des pratiques. Cette tâche est souvent fastidieuse et chronophage donc il est logique de penser à utiliser l’ IA pour simplifier la partie « besogne ».

De façon pratique, en faisant appel à l’IA la plus avancée à l’heure actuelle (en considérant sa puissance, sa démocratisation et sa facilité d’usage), on réalise l’étude avec ChatGPT.

ChatGPT peut être adapté pour effectuer diverses missions / tâches, comme la compréhension des réglementations RGPD ou des conventions collectives ou même du Code du Travail.

On peut donc raisonnablement penser à intégrer ChatGPT dans les flux de travail RH, pour faciliter la personnalisation et la précision des tâches juridiques.

Utiliser ChatGPT permet en théorie d’accomplir des tâches de conformité beaucoup plus rapidement qu’à la main, tout en réduisant le risque d’erreurs humaines. Ceci est particulièrement utile pour traiter de grandes quantités de données et de documents.

A noter que CoPilot, la forme intégrée de ChatGPT dans Office de Microsoft (Il existe quelques différences mais ses principes convergent largement puisque cet outil a été développé par OpenAI qui est la maison mère de ChatGPT) est « soutenue » logistiquement par Microsoft, propose dans les nouvelles versions d’Excel, de Word et autres composant d’Office, de faire des requêtes complexes avec un langage naturel.

Mais bien que ChatGPT soit un outil puissant, il peut parfois fournir des informations incorrectes, un phénomène appelé « hallucination d’IA« .

Et ceci arrive notamment dans les domaines du droit car l’outil a un biais « US » et ne saisit pas (pour l’instant) toutes les subtilités du droit français et de son langage. Pour éviter cela, une supervision humaine ou technique est absolument nécessaire pour vérifier l’exactitude des informations fournies par ChatGPT.

Voici ce qu’actuellement on peut tester, dans le domaine de la conformité, avec ChatGPT

  1. Formation automatisée à la conformité : ChatGPT peut transformer les formations à la conformité en expériences interactives et engageantes. Cela inclut la génération de scripts pour des chatbots de formation, des quiz sur les réglementations, et l’évaluation initiale par un petit groupe avant le déploiement complet.
  2. Révision des documents : ChatGPT peut traiter et résumer rapidement de grandes quantités d’informations, identifier les problèmes de conformité et fournir des résumés concis.
  3. Générateur de checklists de conformité : ChatGPT peut créer des checklists de conformité personnalisées, adaptées aux besoins spécifiques de l’entreprise (à condition que les instructions (les fameux prompts) soient corrects).

ChatGPT ne remplace pas les professionnels RH ni les conseils spécialisés, mais il peut alléger leur charge de travail et améliorer l’efficacité des processus de conformité juridique à condition qu’une supervision qualifiée puisse vérifier et garantir la justesse des résultats.

Demandez une démonstration gratuite de nos outils de vérifications de la conformité RH (mais aussi Paie, DSN et Rupture de contrat) !